Allaitement

Quels sont les bienfaits de l’allaitement naturel pour bébé ?

Aujourd’hui, de nombreux produits sont proposés dans les magasins et dans les pharmacies pour remplacer le lait maternel. En effet, par peur de perdre leur silhouette, de plus en plus de femmes préfèrent ne pas allaiter leurs bébés. La plupart de ces dernières se tournent vers des produits qui peuvent être néfastes à la santé des petits. Outre le fait qu’il protège bébé des infections, il faut savoir que l’allaitement naturel présente pas mal d’avantages, non seulement pour le bébé, mais aussi pour la mère.

Les bienfaits de l’allaitement naturel

Il n’y a rien de mieux que le naturel. Le fait de nourrir le bébé avec le lait maternel présente de nombreux avantages pour sa santé. N’ayant pas encore de système de défense immunitaire, c’est dans le lait de la mère que le bébé puise des anticorps pour se défendre contre différentes infections (otites, gastro, etc.). Mis à part le fait qu’il protège contre différentes maladies, le lait maternel favorise aussi une bonne digestion. En effet, on retrouve dans le lait maternel une basse teneur en phosphore, un taux assez élevé de lactose et une concentration protéique faible.

Facile à digérer, le lait maternel diminue non seulement les gaz du bébé, mais ne fatigue ni ses reins, ni son foie. Enfin, cela peut sembler illogique, mais selon les chercheurs, les bébés nourris au sein sont moins exposés au risque d’obésité.

Le lait maternel pour couvrir les besoins du bébé

Le lait maternel est sans aucun doute la meilleure alimentation pour bébé. Pour couvrir ses besoins, il n’y a rien de plus complet que le lait. Graisses, protéines, vitamines, oligoéléments, le lait contient tout ce dont bébé a besoin pour grandir.

Peu sont ceux qui savent que le lait maternel évolue selon les besoins du bébé. Du 1er au 6ème jour, le lait possède un profil biochimique très particulier, riche en protéines, en oligosaccharides, en sels minéraux, mais pauvre en lipides et en lactose. On appelle ce lait, le colostrum. Le lait du 6ème au 14ème jour est ce qu’on appelle lait de transition. C’est à compter du 14ème jour que vient le lait mature. La composition de ce dernier variera au cours de la tétée.

Il faut préciser que l’allaitement naturel n’est pas seulement bénéfique pour le bébé. Prouvé scientifiquement, l’allaitement diminue le risque d’ostéoporose, le risque des cancers du sein / de l’ovaire et accélère les contractions de l’utérus. Outre le fait qu’il soit avantageux pour la santé du bébé et celle de la mère, l’allaitement naturel crée et renforce aussi des liens affectifs entre les deux. Les contacts fréquents avec sa mère permettent au bébé de reconnaître l’odeur de sa mère et ainsi que son lait.

A lire également !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *